Conseil

 

Comment se re-motiver à écrire

 

Voici quelques astuces pour se re-motiver quand on rechigne à aligner trois mots alors qu'on avait justement prévu d'avancer dans la rédaction de son roman. La plupart de ces conseils sont valables à n'importe quel stade de l'écriture et permettent de dépasser vos ennemis : manque d'envie ou d'inspiration, doutes, découragement, flemme, procrastination et j'en passe.

 

Faire des pauses

 

C'est tout bête, mais après s'être aéré ou fait une activité qu'on adore, on est souvent plus d'attaque pour s'y remettre. Alors arrêtez de culpabiliser et prenez le temps de vous offrir de vraies pauses. Lors de celles-ci, vous faites ce que vous voulez bien sûr, mais il peut être judicieux d'opter pour une activité réputée pour stimuler l'imagination : lire, regarder un film, un épisode ou un spectacle, écouter de la musique, faire du sport, du yoga, jouer, sortir se promener... La suite s'impose souvent toute seule après.

 

Relire un chapitre ou un passage qu'on aime

 

Souvent cela a un effet motivant qui suffit à remettre la machine en marche. Cela ravive la flamme car en vous renvoyant à une scène que vous trouvez particulièrement réussie, vous vous souviendrez du plaisir que vous avez eu à l'écrire, et vous aurez envie de réitérer l'expérience. Il est chouette ce passage ! Le suivant sera encore meilleur...

 

Opter pour la dictée vocale

 

Ce truc est génial, il a révolutionné ma vie d'écrivain ! Je suis loin d'en abuser, mais cela permet de se relancer quand quelque chose coince, comme une description. Si les mots ne viennent pas par écrit, alors parlez, pour changer ! Bien sûr, des corrections sont nécessaires avec ce concept, mais du moment que les mots sortent déjà...

 

Mettre de la musique

 

C'est très utile pour se mettre dans une ambiance particulière selon le passage qu'on écrit, mais cela a également un rôle motivant, comme quand on fait du sport. Si vous êtes sur une description de nature, choisissez des musiques pastorales et douces. Pour un moment riche en émotions puissantes, des musiques épiques. Une scène d'action se prêtera bien aux sons dynamiques... Personnellement j'aime bien opter pour mes groupes de rock préférés quand j'écris. J'ai notamment écrit tout un roman sur du Oasis, ce qui collait vraiment bien à l'esprit du texte finalement.

 

Parler de son roman

 

S'il y a des personnes au courant de votre projet, discutez-en avec eux. Selon ce que vous souhaitez révéler, parlez simplement d'un personnage, racontez une scène, l'intrigue, voire un élément sur lequel vous doutez. Cela vous motivera certainement, et vous pourrez même recevoir de bons conseils et idées. Si votre projet est encore secret, parlez-en avec parcimonie sur un forum d'écrivains en herbe, seul à voix haute, ou au chat, à défaut !

 

Sauter des passages

 

Tant que vous savez où vous en êtes et que votre travail de réécriture est sérieux, qu'est-ce que ça peut bien faire, que vous n'écriviez pas tout votre roman dans l'ordre ? J'avoue que parfois, quand j'ai un passage pénible à écrire (une description ou scène d'action notamment), je le saute. Je mets une marque bien visible (colorée) et je le note quelque part dans mon fichier technique pour ne pas oublier, et la rédaction recommence gaiement. Je reprends alors ces passages plus tard ou carrément à la fin (quand je suis si euphorique d'avoir terminé le premier jet que plus rien ne m'arrête ;))

 

Rédiger la fin

 

Une variante du conseil précédent. Souvent, c'est vers le milieu qu'on bloque. On a déjà beaucoup écrit, on doute, et la fin paraît encore si loin... Alors pourquoi ne pas l'écrire tout de suite ? Normalement vous la connaissez déjà, alors en l'écrivant, vous serez « techniquement » à la fin, et cela vous stimulera pour revenir au moment où vous bloquiez.

 

Se concentrer sur la partie technique

 

Si vraiment la rédaction vous bloque, laissez-la un peu de côté et intéressez-vous au dossier technique. Profitez-en ainsi pour peaufiner le profil d'un personnage, relire votre plan, travailler sur le synopsis, dessiner un élément de votre histoire, refaire de nouvelles recherches... Ainsi vous travaillez quand même sur votre roman, et l'inspiration pour la rédaction a de bonnes chances de revenir.

 

Se fixer un objectif

 

Faites des paris avec vous-même : aller au moins jusqu'à la fin du chapitre, encore une page, un dernier dialogue... Avoir un but vous motivera, et cela fonctionne bien, vous le dépasserez sûrement ;)

 

Après l'effort, le réconfort

 

Dans n'importe quel contexte et l'âge, rien de tel qu'une bonne carotte pour se motiver ! Offrez-vous une petite récompense si vous parvenez à atteindre votre objectif : un bon film, une barre chocolatée, l'achat d'un coup de cœur...

 

Et vous, qu'est-ce qui vous motive à vous y (re)mettre ?